Sources concernant risques vaccins génétiques (ARN et ADN)

Wow, un grand merci @kollins pour ces explications, je les garde définitivement sous le coude !

J’ai regardé les liens que tu partages, mais là je t’avoue que ça dépasse de très loin ma capacités de compréhension. Je n’arrive pas à avoir un idée de l’actuel consensus scientifique concernant la technique utilisée par AstraZeneca. La seule info que j’ai, c’est l’affirmation non sourcée d’AstraZeneca affirmant que l’ARN de l’adenovirus ne peut pas se mêler au notre.

Tous les articles traitant de l’inquiétude de la population concernant ce risque parlent des vaccins à ARNm (Pfizer et Moderna). Pour ces vaccins, je n’ai pas de questions, mais je n’ai pas réussi à trouver d’articles qui parlent du cas AstraZeneca. Donc pour le moment, je me sens réduit à devoir les croire sur parole.

Je continue donc à rechercher (sans grand succès pour le moment) des ressources de vulgarisation qui expliquent ce qui se passe spécifiquement dans le cas du vaccin AstraZeneca qui traitent spécifiquement de cette question…

Une autre question pour toi @kollins, si tu as le temps bien sur! Cela m’intéresserai de connaître ton avis concernant les sources que j’ai partagé plus haut: te semblent-elles sérieuses, dignes de confiance? Ce sont plutôt des vulgarisations, même si certaines sont déjà bien techniques pour un amateur comme moi :-). Mais je ne suis bien entendu pas en mesure de juger de leur réelle pertinence.

Merci pour ta réponse.
La vulgarisation est très difficile car il faut maitriser son domaine d’expérience à la perfection. Un homme extraordinaire qui travaille au LHC, le Pr Aurélien Barrau et le Pr Etienne Klein (du CEA) sont des exemples dont je m’inspire pour expliquer des choses très complexes en cosmologie à mes étudiants. Christophe Giffard élève du célèbre Stefen Hawking est aussi très pédagogue.
En ce qui concerne le COVID et la « vaccination » comment être pédagogue alors que on ne connait pas ou peu la maladie.
Actuellement il n’y a pas de consensus scientifique sur les vaccins car ce sont les industries pharmaceutiques qui se sont emparer, l’histoire le démontre, du problème COVID.
L’industrie pharmaceutique c’est l’équivalent d’un trou noir. Nous ne pouvons savoir ni leur techniques, ni les vrais résultats des études faites chez l’animal puis l’Homme.
Dans un trou noir, l’information se perd. Là il n’y a aucune transparence car il y a le secret industriel.
Si on fait un rapport d’effet (la pandémie) et l’industrie pharmaceutique, on peut imaginer que dans l’esprit d’un industriel, créer un médicament que l’on pourra vendre à tous les pays qui auront les moyens de payer, dans le cadre de la pandémie c’est la poule au oeufs d’or. Il n’y a aucune transparence pour raison de secret industriel et donc d’argent, de bénéfices…
En 2016 il y a eu une affaire en France sur un essais d’une molécule du laboratoire Bial, fleuron de l’industrie pharmaceutique au Portugal. 1 mort et des victimes à Rennes. Il existe un laboratoire privé d’essais de médicaments qui recrute des volontaires sains.
Cet essais a provoqué une enquête administrative et est toujours en cours d’instruction judiciaire.
https://www.ansm.sante.fr/Dossiers/Essai-Clinique-Bial-Biotrial/Essai-clinique-BIA-102474-101-du-laboratoire-BIAL/(offset)/0

L’Etat Français a demandé une enquête dans toutes les administrations de la Santé. Cela à même été l’objet d’un article dans la revue de référence médicale de niveau mondial (5000 articles proposés par semaine, m’informait un médecin qui est médecin du travail au LHC.

Sur les liens que je propose comme le code de déontologie médicale qui est dans la loi, un article précise que « l’exercice de la Médecine se fait dans les données acquises de la Science ».

Actuellement sur le « vaccin » contre le COVID, je pense qu’il faut attendre qu’un Laboratoire ait pu analyser les différents produits. Pour le moment, les Médecins et les Scientifiques sont confrontés à un trou noir qu’est l’industrie pharmaceutique. La logique n’est pas la même.

Je vais prendre le temps, s’il te plait de regarder les sources partagées plus haut. Je partagerai mon avis, mais cet avis n’engage que moi.
Merci de ta lecture.
PS : Je pense, mais cela n’engage que moi que pour le moment le monde scientifique étudie petits fragments par petit fragments et des mécanismes de la maladie. Comme en cosmologie nous n’avons des preuves que nous étudions soit par le LHC et par l’Astronomie.
Kollins

1 J'aime

Re toujours à tous,
J’ai regardé les vidéos. La problématique qui se pose est que la « vaccination » induit une stimulation des protéines de l’inflammation, les interleukines (IL). Le Covid aussi, mais stimule l’IL 6.

Ce qui est dangereux dans cette maladie, c’est l’orage d’IL 6 qui lutte contre l’infection mais induit d’autres pathologies, principalement des atteintes pulmonaire. Ce qui crée une Détresse Respiratoire aigue (SDRA en Français et ARDS en anglais. ) Ce qui amène les malades en réanimation.
Stimuler les IL risque de provoquer une réponse immunitaire explosive. Il n’y aura pas que les globules blancs (Lymphocyte) de type B. Mais tout l’ensemble des globules blancs. Ce qui peut générer un auto immunité.
Je viens de recevoir une étude différente qui propose une autre stratégie de traitement sans stimulation des interleukines. Les auteurs pensent que nous ne pouvons connaître les effets à long terme des « vaccins ». La question est légitime. Mais cette étude est faite chez la souris.
D’autre part des études utilisent des anticorps dirigés contre les molécules (protéines) du COVID et les variants. Les anticorps sont des protéines anti protéines étrangères au corps. Ces molécules vont permettre aux globules blancs d’avaler le virus et de le détruire. Ce qui semble plus logique.

  • Je ne comprends pas comment ils peuvent savoir le nombre de volontaires qui ont participé aux différentes études. Je ne trouve pas de sources fiables.

Sur Youtube il y a de très bonnes choses, mais il existe aussi des reportages presque révisionnistes.
Je pense que le sourcing et surtout les « preuves » quant à la vaccination sont à prendre avec beaucoup de précautions et donc, comme tu le fais, demander un peer-reviewing collaboratif
entre ce qui est dit et ce qui est publié.
Pour conclure, il n’y a pas de vérité en science. Juste la meilleur explication possible et vérifiable par l’observation. Comme la devise de la Royal Society
" Nulus in verba" = ne croire personne sur parole.
Voilà, c’est mon avis et il n’engage que moi.
Cordialement
K

2 J'aimes

Merci beaucoup pour les réponses!
Si jamais il est possible de partager cette source concernant le traitement alternatif à la stimulation des IL, je suis intéressé.

Mais oui, je ne recherche pas de réponse définitives, mais seulement connaître l’état actuel des connaissances, et je comprend bien que pour l’instant beaucoup de choses sont encore floues.
Je fais aussi naturellement la différence entre Science et Ingénierie… En cette période, ce serait appréciable que les labos pharmaceutiques soient plus transparents… Mais bon, je pense tout de même avoir une relativement bonne idée de ce que le vaccin Pfizer et Moderna sont (même si il reste beaucoup de zones de flou).

Et sinon, +1 pour Aurélien Barrau et Etienne Klein, j’aime beaucoup les écouter. Je ne connaissais pas Christophe Giffard, je vais regarder ça!

Merci encore pour les éclaircissement, et je continue ma veille sur le sujet :slight_smile:

Une potentielle piste de recherche (cours de virologie de la faculté de médecine de Pierre & Marie Curie): Chapitre 10 - « Autres virus à ADN » : adénovirus, polyomavirus, papillomavirus, parvovirus, poxvirus. Dans la partie « Pouvoir cancérigène des adénovirus », on peut lire:

La transformation des cellules normales de rongeurs en cellules cancéreuses suppose l’intégration d’une partie du génome viral dans le génome cellulaire. Il s’agit d’une région codant pour les protéines précoces 1EA et 1EB (E pour early).

Ça soulève le fait que c’est pas impossible déjà, après quelles sont les conditions, je n’ai pas assez creusé pour le dire.

Ah oui je n’ai pas pris le temps encore de lire cela!
Mais effectivement, c’est bien ce que je me disais… ce sont des questions qui sont, pour le moins, légitimes. Et autant il y a plein de campagnes pour rassurer sur Pfizer et Moderna, mais rien n’est passé sous mon radar pour Astra-Zeneca…

1 J'aime

Bonjour,
dans cette partie de cours de virologie, il est effectivement dit que l’intégration de l’ADN viral pour la transformation en cellules cancéreuse suppose que l’on puisse intégrer l’ADN viral dans le génome. Cela implique que l’on prenne des cellules comme les globules blanc type Lymphocytes B et que par micro injection l’ADN viral passe la membrane cellulaire. Et ensuite va dans le noyaux pour s’intégrer à l’ADN de la cellule ôte.
Dans une personne on ne sait pas que ce soit la souris ou l’Homme, cela reste une boite noire.

Articles à lire pour se faire une idée.
https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)32137-1/fulltext

https://www.nature.com/articles/d41586-020-00502-w

Sur la maladie et les conséquences liées à l’orage immunologique :
https://www.nature.com/articles/d41586-021-00296-5
Sur l’impact de la vaccination sur la population qui n’a à mon sens pas confiance en raison des informations contradictoire que l’on peut retrouver sur le net et les réseaux sociaux.
https://www.nature.com/articles/d41586-021-00368-6

Autre article qui fait la synthèse sur la pathologie:
https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)32137-1/fulltext

Cordialement.
K

Tout à fait d’accord avec toi pour la partie non technique :sweat_smile:.

Juste pour avoir un avis d’un scientifique sur l’éthique des sciences.