🦠 Vérification des fakenews sur le coronavirus (CoViD-19)

Pendant que la CoViD-19 contamine le monde, une autre forme de virus infecte les cerveaux.

Les fake news au sujet du coronavirus vont bon train sur les réseaux sociaux. Si ce n’étaient que quelques illuminés qui parlent de terre plate et qui ne font de mal à personne… mais il s’agit à présent de mauvaises informations au sujet d’un virus pouvant causer la maladie et la mort.
La désinformation au sujet du virus peut entraîner des comportements dangereux…

Dans un tel climat de suspicion, comment vérifier les milliers d’informations qui se déchaînent au sujet du coronavirus ?

CaptainFact expérimente la vérification collaborative des informations. Grâce à l’intelligence collective et la contribution de nombreux fact-checkeurs CaptainFact peut répertorier les fake news et effectuer des vérifications efficaces à ce lien : https://captainfact.io/videos/J11a

Comment contribuer à renforcer l’esprit critique et à mettre en garde contre la désinformation au sujet de la CoViD-19 ?

La contribution de tous est nécessaire afin d’améliorer la qualité des informations au sujet du virus.
CaptainFact vous invite alors à partager la page de vérification des informations sur la CoViD-19.

Les publications Ă  partager :

:arrow_right: Fb https://www.facebook.com/CaptainFact.io/photos/a.516541482035268/1091057257917018/
:arrow_right: Tw https://twitter.com/CaptainFact_io/status/1241403740797706241

Merci de nous aider en partageant cette initiative.

Citer / sourcer / voter sur CaptainFact pour vérifier les informations

Si vous êtes prêt à faire des recherches sur le coronavirus, vous pouvez aider les fact-checkeur à vérifier les informations à son sujet. Tout le monde devrait s’informer à son sujet et contribuer aux vérifications :
:arrow_right: https://captainfact.io/videos/J11a

factchecking-covid19-fake-news

3 J'aimes

Le médecin Wolfgang Wodarg (ancien responsable de santé régional et président de l’Assemblée parlementaire du Comité de la santé du Conseil de l’Europe) prétend que l’étude université de Glascow de 2005 à 2013 mentionne le fait que dans 15 % de la population on retrouve systématiquement des virus de la famille Coronas. L’étude en question :


Il précise également que le test PCR (non validé scientifiquement) a une fiabilité de 30 à 50 % seulement.
Il serait donc logique que du point de vue arithmétique, plus on fait de tests plus on risque de tomber sur des sujets portant un Corona virus, ce qui gonfle artificiellement ou abusivement le nombre de cas répertoriés.

Voici encore sa vidéo en allemand sous-titrée en anglais :

A vous les débunkers…

2 J'aimes

Bonjour @Julien99 . Le chiffre de 15% de la population infectée par l’un des quatre CoV jusqu’ici répertoriés (OC43, 229E, NL63, HKU1) est crédible. Ces quatre là ne donnent que des affections légères des voies aérienne supérieures (Rhumes). Ci-joint le lien vers un papier a priori sérieux du Journal of Clinical Virology

Papier lui même référencé sur le site du CdC. Donc, normalement pas des Mikeys.

Au paragraphe 4 il est indiqué " The highest percent positive for any single species was 7.6% of tests positive for HCoV-OC43 in the week beginning December 31, 2016. Across each census region, minimal differences in seasonal and annual patterns of percentage of tests positive for each HCoV species were seen compared to national data (Fig. 2). The most notable difference was in the percentage of positive HCoV-OC43 tests during the 2016–2017 season, with the West region showing a peak percent positive of 5.0% and the Midwest region showing a peak percent positive of 12.4%."

Cela étant, quel est le rapport entre le Corona Virus et l’étude publiée plus haut. Si le vocable de CORONA figure effectivement dans cette étude ce n’est que pour en citer le nom « CORONA » de la même façon que les essais cliniques sur les traitement du Covid-19 se nomment « DISCOVERY »

Bonne journée

Bonjour

Je ne sais pas bien si c’est ainsi que je dois interagir, mais je n’ai pas trouvé de « bouton » pour créer un nouveau sujet.

Je viens de recevoir une vidéo, elle se trouve sur Youtube.

Son auteur est, semble-t-il, bien connu, en particulier par sa position sur les vaccins. Cette vidéo me semble particulièrement dangereuse dans son discours et il me semble qu’il y utilise des images subliminales. Les commentaires sont gratinés aussi. Mais je ne parviens pas à trouver les biais par lesquels je pourrais la commenter.

@+

Baloo

Bonjour,

Je suis pas sûr que ce soit ici que je dois relayer cette vidéo, mais je n’ai pas trouvé d’autre façon.
On vient de m’envoyer cette vidéo
Argile Verte VS Coronavirus

L’intervenant dans cette vidéo prétend que l’argile verte peut soigner les symptômes du Covid19.

Quelques raisons qui me font douter de la véracité des propos tenus dans cette vidéo:

Dans la description on trouve un lien vers une publication en chinois. Ne lisant pas chinois je ne sais pas ce que cela vaut. Si quelqu’un comprend la langue peut-il me donner un résumé?
Un second lien amène vers un blog médiapart (rien à voir avec la rédaction médiapart). L’auteur, dans sa biographie, se présente comme " Ingenieur electronicien (retraité) « , « Naturopathe formé sur le tas » et ne cache pas son désamour de la médecine et des médicaments, je cite: " La médecine est la 3ème cause de mortalité dans les pays occidentaux », « Certains toutefois estiment que c’est la 1ère cause de mortalité si on ajoute tous les décès dus a leurs mensonges et opérations de désinformation »

Je n’ai trouvé nul par ailleurs cette information.

La chaine contient de nombreuses vidéo sur des sujets varié que je n’ai pas eu le temps de regarder pour me faire une opinion du sérieux de la chaîne.

Je n’y connais rien en médecine, beaucoup des propos scientifiques avancés ici demandent vérification.

@+

Bonjour @FromTheNuts,

J’ai bien peur qu’il n’y ai pas grand chose de serieux dans cette vidéo, il suffit de lire la description de celle-ci pour comprendre qu’on est à peu près au même stade de prévention que ce que propose l’homéopathie, c’est à dire aucune.
Un réflexe utile à adopter je pense lorsque l’on parle de santé, c’est lorsqu’il est question de ‹ booster › ou ‹ stimuler › ses défenses immunitaires, c’est un non sens et un contre vérité. On ne peut pas booster ses défenses immunitaires, on peut par contre avoir un régime de vie sain, et donc, aider nos défenses immunitaires à faire correctement leur travail.
La vitamine C n’a jamais ‹ boosté ›, j’ai bien peur que l’argile non plus… Alors présenter cela comme solution contre le coronavirus, c’est dangereux.
Autre indice, les commentaires de la vidéo ont été désactivé, surement pour s’éviter la contradiction.
P.S : L’échantillonnage indiqué par la dame de la vidéo est de 3 personnes… On critique suffisamment le Doc Raoult avec ses 24 patients, alors 3…

1 J'aime

J’ai vu cette vidéo d’un certain Dr Andrew Kaufman. Si sa thèse est vraie, toute l’histoire de la pandémie covid-19 s’écroule. La vidéo me semble sérieuse mais je n’ai pas les outils pour juger de la pertinence du propos.
Merci aux membres qui ont un bagage suffisant en médecine ou virologie de donner leur avis

Je n’ai pas les connaissances scientifiques pour répondre précisément sur les aspects médicaux ou sanitaire, en revanche je constate qu’entre les commentaires de la vidéo sur YT, et les sites où la vidéo est référencée, on peut déjà commencer à se poser quelques questions.
Ensuite, un élément de suspicion supplémentaire, ce sont les spécialités du personnage, qu’il met en avant dès le début de la vidéo, la psychiatrie, l’oncologie, et diplômé du MIT, mais pas la virologie.
Les premières photos fournies pour mettre tout de suite en avant le problème sanitaire des marchés chinois, sur la base de photo non sourcées sont intrigantes.
Ensuite, beaucoup de diapo, beaucoup de questions orientées.
Des graphiques, sans sources, ou sortie de leur contexte.
Des tableaux sans sources.
Et aucun lien dans la description de la vidéo.
Cela ne veut pas dire qu’il raconte n’importe quoi, dans la mesure où je n’ai pas les connaissances pour le démontrer, mais il y a des indices qui doivent générer un esprit critique sur ce qu’il présente.

2 J'aimes